Skip to main content

ALERTES DE SÉCURITÉ

ALERTES DE SÉCURITÉ

ALERTES DE SÉCURITÉ

CERTFR-2023-ALE-003 : [MàJ] Compromission de l’application 3CX Desktop App (31 mars 2023)

Le 30 mars 2023, l'éditeur a publié un communiqué concernant la compromission de leur application de bureau 3CX (3CX Desktop App). Cette application de conférence vocale et vidéo, dans certaines versions, est

Risque(s)

  • Déploiement d'une charge utile malveillante sur le système

Systèmes affectés

  • Application de bureau 3CX (application Electron pour macOS) versions 18.11.1213, 18.12.402, 18.12.407 et 18.12.416
  • Application de bureau 3CX (application Electron pour Windows) versions 18.12.407 et 18.12.416

Résumé

Le 30 mars 2023, l'éditeur a publié un communiqué concernant la compromission de leur application de bureau 3CX (3CX Desktop App). Cette application de conférence vocale et vidéo, dans certaines versions, est infectée par un cheval de Troie qui rend possible le déploiement d'une charge utile à des fins malveillantes.

Le CERT-FR ne peut pas confirmer, à ce stade, si d'autres versions que celles mentionnées dans la section Systèmes affectés sont compromises. Il est donc très fortement recommandé, quelle que soit la version, de désinstaller l'application de bureau 3CX et de suivre la recommandation de l'éditeur consistant à utiliser l'application web PWA. L'éditeur propose un manuel d'utilisation qui peut simplifier cette transition [1].

Par ailleurs, il est aussi indispensable de procéder à une vérification des postes qui disposaient de cette application afin de s'assurer qu'ils n'ont pas été compromis. Pour cela, plusieurs rapports en source ouverte proposent des marqueurs de compromission à vérifier [2][3]. En cas de suspicion de compromission, il est recommandé de continuer les investigations (cf. bons réflexes en cas d'intrusion sur votre système d'information [4]).

Solution

[Mise à jour du 11 avril 2023] Le 31 mars, l'éditeur a publié une nouvelle version de son application de bureau 3CX [5]. Cette version, 18.12.425, ne comprend plus le cheval de Troie. Néanmoins, l'éditeur ne recommande pas le déploiement de cette nouvelle version et préconise plutôt l'utilisation de l'application web PWA.

Pour plus d'informations, se référer au bulletin de sécurité de l'éditeur pour l'obtention des correctifs (cf. section Documentation).

Documentation

 

  • Vues : 583